Steel

How Blue can you get ? La "Blue Room", c'est "Bleu, je veux", la sonorité de la pièce permet de travailler la prise de son en éliminant les influences extérieures.

Cette indépendance sonore permet d'obtenir des sons plus denses et surtout plus de possibilités de modification. Des années durant, j'ai cherché à supprimer une fréquence médium dans mon son de guitare pour finalement découvrir qu'elle provenait de la pièce de travail. C'est la raison d'être de la Blue Room. L'effet sur la prise de son est immédiat : ici les batteries sonneront plein et dense, les amplis peuvent être enregistrés pour leur son et non la résultante de la pièce.

Grâce au sas formé par le couloir, les amplis peuvent s'y déchaîner sans crainte. Des éléments amovibles permettent selon l'envie de renforcer l'isolation entre deux instruments ou ampli.

Le son y est plus mat bien qu'il y subsiste une légère réverbération pour le confort des musiciens. C'est pourquoi il est fréquent d'y laisser les amplis et de jouer sur l'écoute de la Red Room.

Les instruments acoustiques et les voix y sont prises si on ne souhaite pas le naturel de Green Room.

Dans le cas d'une prise de son globale de groupe, les drums seront enregistrés dans la Blue Room en compagnie de la basse prise en ligne. Les autres musiciens se répartissent alors dans les autres pièces.

Back to map